Faut que je vous dises un truc : je deviens dingue...

Ca fait deja plusieurs semaines que le démon sommeille en moi et j'ai de plus en plus de mal a l'affronter. 

Je l'avais deja signalé dans plusieurs de mes articles mais la... c'est flagrant et inquiétant

J'ai TOUT LE TEMPS faim

Alors certains me diront que ce sont mes vieilles habitudes de gros qui reviennent a l'attaque, qu'avant je mangeais aussi tout le temps, que la faim n'est qu'une illusion de l'esprit etc etc

Et vous avez tout faux !!

Avant justement, je n'avais faim qu'aux repas de la journée... et encore...

Je n'étais pas un grignoteur, je ne me levais pas la nuit pour vider la moitié du frigo... je ne faisais même pas mes trois repas dans la journée. Le matin c'était boycotte total, le midi c'était plutot sur le pouce mais par contre le soir je t'aurais vidé seul tout le buffet du Flunch du coin...

Tandis que maintenant... wow... la faim, la vraie... est toujours présente...

Celle qui ne te fais plus penser a rien d'autres, celle qui te fais mal a l'estomac comme s'il était vide, celle qui te rends completement marteau si tu manges pas directement un truc... et c'est non stop, 24/24...

Y a des moments ou je n'arrive même plus a penser...

 

35d73e16c68dd29ac27d4997eb8640e4__blabla_black_and_white

 

Alors soyons clair, je résiste et je résiste plutot bien.

Même si j'ai l'impression de manger 32x par jour, je me rends compte que j'arrive a gerer (ou a tromper) cette faim en croquant dans un cornichon, en machant trois grains de raisins ou en sucant indéfiniment un mister freeze dont il ne reste plus que les cristaux de glace...

En fait, c'est le "phénomène" que je ne m'explique pas ?

En 50 ans de vie, je ne m'étais jamais relevé la nuit avec une faim qui m'empeche de me rendormir... même pas quand je faisais 161kg et que j'avalais un hippopotame en regardant la télé... c'est quoi ce truc ??

J'ai bien un semblant de réponse mais elle ne me plait pas... Il parait que lorsqu'on ne mange pas assez de protéines la faim revient tres rapidement. Le fait d'être végétarien confirme peut etre cette piste. Pourtant je fais attention a ce genre de choses en variant les repas, en mettant des protéines végétales a l'honneur...

Je refuse toujours de manger de la viande. Ce serait contre mes gouts et surtout contre mes valeurs... alors que faire ??

En tout cas faut que je résolve ce mystere parce qu'a force je risque de me perdre. Manger tout le temps, même un bout de carottes ne ferait-il pas dilater mon estomac a force d'etre solliciter ?

Les paradoxes de la sleeve sont quand même dingues. T'arrives a perdre plus de 70kg sans de réels efforts mais d'un autre coté t'as des sensations que t'avais pas avant et qui, si tu ne les écoutes pas, risque fort de tout foutre en l'air...

Depuis quelques jours j'ai adopté un nouveau stratagème... qui va me valoir des engueulades je le sens... quand je vous disais que j'étais un mauvais élève, en voila encore un exemple flagrant :

J'ai arrêté l'ésoméprazole... du coup, quand je mange j'ai tres vite des douleurs acides qui m'empêche de manger davantage.

Le résultat est flagrant : je vois bien que mes portions et mes sensations de faim diminuent de manière exponentielle. Le but recherché est atteint même si ce n'est pas tres catholique j'en conviens !

J'ai pas fini de galérer moi...