Public en délire, bien le bonjour

Voici enfin des nouvelles du mourrant qui a traversé avec succes une nouvelle étape de sa transformation.

Transformation ?  Naaan je veux pas devenir la nouvelle Kardashian je vous l'ai déja dit... n'insistez pas !

Pour ne pas déroger au succes de ce blog mondialement célèbre, je vais faire comme pour la sleeve et vous raconter pas a pas les différents stades que j'ai vécu pour ce bodylift.

En fait si je calcules bien (et en mettant de coté le faux départ avec le premier chirurgien) les étapes pré-op sont rapides et peu contraignantes.

Un premier rdv "contact" lors duquel on bavarde, on se jauge et on décide. Ensuite l'envoi des documents pour la sécu avec une ribambelles de photos, pour les moins chanceux (comme moi) convocation auprès d'un médecin conseil, ensuite second rdv avec le chirurgien et date définitive d'intervention.

A tout casser, deux mois clé en main... et encore c'est plus pour les délais liés a l'intervention.

Maintenant, parlons de mon chirurgien... enfin de ma chirurgienne si l'on en crois la nouvelle orthographe.

ANNE SOPHIE REGUESSE... Franchement, une enfant !!

La première fois que je l'ai vu, j'ai faillit partir en courant.

Une jeune femme plutot frêle, long cheveux blond, un rien timide aussi bien dans la gestuelle que dans la voix. J'ai vraiment été dérouté je l'avoue. Est-elle sortie de l'adolescence ?  la puberté s'est elle bien déroulée ??

Je ne peux pas me faire opérer par cette personne. Ce serait presque comme si Candy opérait Goldorak... dora l'exploratrice reliftait Quasimodo,... une coccinelle sodomisait un taureau...  bref, ça va pas ensemble quoi !

Malgré cela, la consultation se passe plutot bien. Elle est claire, précise, semble parler de choses maitrisées. Elle rassure jusqu'a ce que vienne le moment ou elle te demande de te mettre nu... j'avais l'impression d'etre un vieux pervers a la sortie d'une école avec tout l'outillage prêt a l'attaque... Mon Dieu mais quelle age a-t-elle ?

Moins de 30 ans ça c'est une certitude.  Est-ce qu'on peut prendre des "apprentis" dans la chirurgie ?  et en cas d'erreurs ça se passe comment ?  "oh désolé, elle était encore aux études faut lui pardonner"...... ??????????

Pendant toute la consultation je me demandais ce que je foutais la. L'incongruité de la situation.

Bref, en sortant du lycée... heu pardon, du cabinet... je me suis dit qu'une fois de plus c'était de la perte de temps et qu'on s'était bien foutu de ma gueule !

ça, c'était a chaud........

A froid, bien installé a la maison j'ai commencé a gamberger. Qui est cette jeune femme a qui l'on donne autant de responsabilités ?, la valeur attend-t-elle le nombre des années ?, quelles sont ses spécialités ?, parle-t-on d'elle sur le net ?, le twix de gauche est-il est meilleur que le twix de droite ?

Et mes recherches n'ont pas été vaine. Elle a un CV long comme le bras cette femme. C'est incroyable.

Elle est membre de la clinique de la main, elle fait de la reparation du visage, elle a fait son mémoire sur le bodylift, elle fait des conférences tres attendues aux Etats-Unis et elle a été formée par une sommité du monde de la chirurgie réparatrice.

Comme quoi faut jamais juger un paquet sans regarder ce qu'il contient. Voila un CV qui forge le respect !

Donc, et vous avez bien suivi... je partais dans l'optique bien ancrée de me faire opérer par un Homme et pour finir mon chirurgien est une jeune femme dans la vingtaine... il est pas compliqué le gars !!

Et puis nous voici enfin au 19 janvier. Le jour J... et fidele a moi-même c'est a reculons que je rentre dans l'hopital.

IMG_20180119_081423

 

 Avec ma petite valise et la peur au ventre (on dirait Cosette) je m'enregistre et attends que l'on vienne me chercher.

a 9h15 une infirmiere prononce mon nom et je la suis jusqu'a un vestiaire ou ordre m'est donné de me mettre nu et de revêtir les vetements contenu dans un sac spécialement scellé. Tu parles de vetements : une espece de petit short en papier, une blouse 10x trop grande pour moi... (d'ailleurs je me demande toujours s'il fallait la passer par devant ou par derrière) des chaussons... qui éclates au premier pas... et une charlotte qui me donne l'apparence de Marie Ingalls dans la petite maison dans la prairie.  Heureusement qu'il y a un gros peignoir pour camoufler tout ça...

Je te dis pas le premier prix de beauté !!

Petite parenthese pour parler de mon ressenti général : l'hopital est ultra moderne, super propre et tous le personnel qu'il m'a été donné de rencontrer jusque la est chaleureux et a l'écoute. Un 10/10 bien frappé !!

IMG_20180119_082410

Nous sommes 5 futurs opérés a attendre sur des fauteuils quand mon nom retenti a nouveau. Je suis placé dans un petit box ou l'on récapitule tout mon historique. Les différents documents et examens demandés (prise de sang etc) verification d'un bracelet contenant mon identification et scellé sur ma cheville, prise de la température, de la tension, d'un éventuel diabete...

Je suis placé sur un lit et véhiculé jusqu'a une grande salle d'attente ou d'autres personnes patientent avec le numéro d'un bloc opératoire placé au niveau de leurs jambes. C'est bien huilé leur truc et même si ça fait un peu "usine" ça donne confiance.

Les hopitaux sont a ce jour des entreprises comme les autres qui doivent générer du profit et cela ne me gène pas.

Voila le Docteur Reguesse qui vient me saluer. Elle est sérieuse, même concentrée j'ai envie de dire. Elle me prends a part dans une petite salle et commence a dessiner au feutre sur mon corps.

Ca fait bizarre de se faire colorier dessus, les fesses a l'air... elle fait de grands traits, des pointillés, elle mesure a l'aide d'un metre roulant, fais des calculs. Dans deux minutes je vais me retrouver tatoué avec le plan de l'hopital pour pouvoir m'évader... oui, pardon je regarde trop la télé...

La pression monte je vous dit que ça. Le trouillometre a zero je rentre enfin dans la salle d'op.

5 personnes sont requises pour l'opération. La chirurgienne, l'anesthésiste, une infirmiere et deux personnes pour la manipulation du corps (puisque l'opération se fait aussi bien d'un coté que de l'autre)

Il fait froid, j'ai envie de prendre mes jambes a mon cou... il n'est pas trop tard... cours Forrest, cours... mais trop tard, traitreusement quelqu'un vient de m'appliquer un masque qui me diffuse du gaz dans le nez. J'ai la tête qui tourne, le plafond commence a se distordre... je vais... je...........................