Voila 12 jours que je suis rentré a la maison. OUi, evidemment je vous écrivais en décalé car les premiers jours c'est pas facile de se focaliser sur l'écriture. Même si j'ai eu la chance de n'avoir aucune douleur, on garde une fragilité et un épuisement qui nous fait dormir quand même pas mal de temps.

En parlant de dormir, le phénomène d'endormissement survient évidement toujours en pleine journée devant un bon film plutot que la nuit ou je me tourne et me retourne durant des heures durant dans mon lit. Ce serait trop facile si l'on suivait le cycle traditionnel...

Bref, les premiers jours ont été relativement facile à la maison parce qu'un de mes amis a eu la riche et delicate idée de s'installer chez moi une semaine. Je pouvais donc compter sur lui pour les courses, porter les choses lourdes et les différents trajets vers la pharmacie.

Il m'a fallut trouver une infirmiere également qui se déplace 7j/7 a domicile pour me faire les soins : nettoyer et verifier la cicatrice (elle fait quand même plus d'un mètre) et refaire les pansements ainsi que m'injecter une dose de Lovenox pour prévenir la phlébite.

Niveau traitement, rien mis a part d'éventuels anti-douleurs. J'en ai 3 : du plus faible jusqu'au dérivé de la morphine. Je n'en n'ai jamais eu besoin. J'ai essayé juste une fois mais par pure curiosité un rien débile. Effectivement ça défonce sa race lol... Heureusement que j'étais assis parce qu'en moins d'une minute j'étais fracassé, la bouche a moitié ouverte avec un filet de bave au coin des levres en train d'admirer Dalida en tutu danser au milieu de mon salon !!

De par mes recherches sur internet, j'avais lu pas mal de bons commentaires sur l'Arnica Montana 9ch qui aide a prévenir les hématomes et les traumatismes post-op et sur l'Extranase qui aide a combattre les oedèmes. Je ne sais pas si ses deux produits ont aidés a la magnifique cicatrice que j'ai déja pour l'instant (ou pas) mais personnellement je ne regrette pas de les prendres. (et c'est hyper bon marché ce qui ne gâte rien)

en parlant de cicatrice, la voici a J+12 :

thumbnail_IMG_20180131_180331

SAVE_20180129_072108

 

Evidemment, pour l'instant j'ai un cul de black et je suis gonflé a l'hélium mais c'est plutot pas mal.

Y a juste un truc qui me gène fortement : on dort énormement, on ne fait aucun exercice, on s'emmerde devant la télé a regarder Sophie Davant et toutes les conneries pour les ménagères de moins de 50 ans (mais comment faites-vous ????) et forcément on s'empâte.

en moins de 15 jours j'ai pris 4kg. Je suis effondré. Je fais pourtant gaffe mais que voulez-vous... déja qu'on est amoindri, faut se donner un coup de peps, se donner du carburant aussi pour aider le corps... et boum... on grossit a n'en plus finir.

Je sais que je vais les reperdre tôt ou tard mais psychologiquement c'est pas top !!

Mise a part ça et comme je le disais, on dort et on dort et parfois on dort. C'est un truc de fou. Comme si le corps avait besoin de toutes ses ressources pour cicatriser et nous mettais en "stand by" en attendant. Je me force quand même a bouger un minimum. J'ai un chien aussi vieux que moi qui ne tire pas sur sa laisse. Je vais donc le promener a mon rythme dans le petit parc en face de chez moi.

Hier j'ai été au marché (mais que des trucs de vieux en fait... au secours) bin en tout cas j'irai plus avant un petit temps. D'abord parce que c'est stressant et que les gens n'en n'ont rien a foutre de ta pomme. en fait, tant que t'es bien tu le remarque même pas... mais quand t'es amoindri tu te rends compte que tu te fais bousculer, toucher, déplacer violement 10 fois par minute dans ce type d'endroits. Ca m'a completement paniqué et je me suis barré vite fait sans rien acheté.

Sur le retour je me suis fait dépasser par un petit vieux de 80 ans avec sa canne... grosse vexation :)