Bonjour a toutes et à tous

Ca fait un petit moment que je n'ai pas posté et vous me manquiez a vrai dire... 

Parfois je me demande ce que j'ai encore a dire sur ce blog. L'opération a fait son oeuvre, le bodylift inférieur est une réussite, j'ai repris ma vie (ou plutot,  j'ai entamer ma seconde vie) et mon existence monochrome n'a que peu d'importance...

Mais d'un autre coté, donner des nouvelles même banales peut aussi rassurer ceux qui s'apretent a prendre leur décision et montrer qu'apres un certain temps on ne pense meme plus a la sleeve est plutot bon a préciser.

Alors OUI... je ne pense même plus a ma sleeve.

Le cerveau, merveilleuse mécanique si bien faite, nous fait rapidement oublier les mauvais moments et je peux dire que les 48 premières années de ma vie ne sont plus que de mauvais souvenirs qui s'évaporent petit a petit dans un brouillard épais.

Exit les tortures morales que je m'infligeait, exit les complexes, exit les souffrances physiques... vive ma naissance du 25 avril 2016

C'est comme si rien n'avait existé avant...

Cela fait donc deux ans et quelques mois que j'ai poussé la porte de la clinique Sainte Marie pour me faire opérer. Au plus fort de ma perte j'ai liquidé 77kg et apres avoir volontairement repris quelques kilos je suis a une moyenne de 71kg de perdu. Je ne bouge plus a 1 ou 2 kg près. Je suis en dents de scie comme on dit. Parfois je me permets des exces et je reprends un peu et parfois, dans ses moments la, je refais un minimum attention pour redescendre aussi sec... c'est bien huilé, je connais MA marche a suivre et ça fonctionne comme ça.

Ma drogue a toujours été et restera le sucre. Je ne m'en prive pas. J'ai envie, je prends... mais sans commune mesure avec ce que j'avalais auparavant cela va de soi. Alors qu'avant j'engloutissait plusieurs paquets de biscuits par jour maintenant le paquet va tenir plusieurs jours forcement.

Je ne pense pas avoir dilaté mon estomac. En tout cas pas de manière alertante. Comme on nous le précise avant l'intervention, le temps fait qu'une petite souplesse de l'estomac va nous faire prendre conscience qu'on peut manger davantage qu'au début. Ca, c'est un fait avéré... je mange bien plus qu'au début... mais les quantités restent ridicules.

Ca dépends aussi de ce que je mange. Moi je reste un grand amateur de soupe asiatique. Un bouillon avec pleins de trucs dedans me ravi. Ou alors un bouillon a couscous avec des legumes. Ce genre de choses je peux parfois en manger un enorme bol sans même m'en apercevoir. Par contre quand c'est du solide, au bout de quatre ou cinq fourchettes je m'arrête directement avant d'etre malade. 

La chose dont je suis le plus certain c'est qu'un jour en me réveillant j'aurai les yeux bridés... tout ce qui est asiatique me plait et passe... alors que les pizzas, les pates, la viande et tout ses trucs la ne me tente plus du tout, dès qu'il y a une soupe, des nouilles, des sushis, des nems... je suis le premier frétillant avec la langue pendante...

Je n'ai toujours pas repris de manière assidue le pétillant. Vous dire que je n'en bois jamais serait mentir mais ça reste épisodique. J'aime bien un verre de rhum coca de temps en temps et je ne m'en prive pas quand l'envie est la. Mais je casse le plus de bulles possible a l'aide d'une cuillère. En tout cas je n'achetes plus de bouteilles. C'est 2 ou 3 canettes par mois et encore...

Je n'ai plus de carence vitaminique. Faut dire que j'en ai rarement eu. Au début j'ai pris des compléments comme tout le monde puis je n'ai plus eu a prendre que la B12. Aujourd'hui tout cela est terminé et mes controles réguliers sont toujours tres bons. Parfois il me manque la vitamine du soleil comme on l'appelle mais ça n'a rien a voir avec la sleeve...

Quelle banalité hein ?  Comme je vous l'ai dit, la vie a repris son cours et, après tout, c'est ce qu'on aspire tous non ?

Concernant les suites du bodylift c'est le bonheur absolu aussi. C'est dingue quand même, j'ai rien a dire de négatif... quelle ennui...

La cicatrice s'estompe de plus en plus. Elle est encore bien voyante mais après tout ça ne fait que six bons mois que j'y suis passé... mais je vois bien qu'au fur et a mesure elle a tendance a devenir "pastel" et non plus rouge vif comme au début.

En parlant de ça, j'ai trouvé une espèce de crème couvrante couleur chair qui la fait quasi totalement disparaitre. Pour les adeptes du naturisme, au sauna ou que sais-je (??) c'est vachement pratique. En plus, c'est waterproof et meme en sortant de l'eau elle tient bien...

Voila sans doute l'article le plus barbant qu'il m'ai été donné d'écrire. Et vous savez quoi ?  ça me plait !

Ca me plait parce que ça veut dire que pour moi c'est quasi fini. J'ai toujours espoir que je pourrai me permettre de faire le bodylift supérieur car c'est encore un énorme complexe pour moi, mais mis a part cela... je suis parti sur la route de la tranquilité...

La vigilence sera toujours de rigueur. IL ne faudra jamais la relacher mais même ça c'est devenu une telle habitude que je n'y pretes plus attention.

Mais alors ?  ce blog a-t-il encore de l'avenir ?

je le pense...

Forcément mes articles sont beaucoup moins nombreux et forcement je n'ai plus des folies a raconter mais je pense qu'il est interessant de continuer a temoigner dans les années a venir pour suivre la progression a longue échéance.

Et puis il reste une eventuelle opération que je me devrai de vous raconter aussi...

La semaine prochaine je pars quelques jours en vacances. S'il y a une chose que je n'avais pas avant et que j'ai de plus en plus c'est une grande fatigue. Mais est ce si surprenant alors qu'en deux ans j'ai niquer mon estomac, changé de morphologie, perdu le poids d'une jeune baleine, enlevé quelques kilos de peau pendouillante tout en continuant a travailler et a prendre soin de moi... seul...

et puis l'age ne fait rien pour arranger les choses ma bonne dame... Grrr... ne vieillissez pas, c'est moche !

Bel été a toutes et a tous en tout cas et a tres vite ??